samedi 17 février 2018

Le sommeil de la mer...

Là où la mer s'endort, j'ai enfermé un murmure.
Et je pose une étoile dans ma paume.

Ta mémoire et ma mémoire
tes rêves et mes mots
ton corps et ma peau
tes murmures et une poésie
un silence pour habiller une vie.

Je suis là, là où la mer s'endort
là où un murmure joue au vent dans mes yeux,
là où une étoile palpite en ma paume.

Une paupière se ferme, un regard naît,
là où la mer s'endort
là où la mer s'endort
un bateau frissonne

Je suis là et je suis ici
à ton lointain, à ta présence
la mer s'endort dans ton murmure
j'ai enfermé mon étoile dans mon battement du monde

Ici et là
un homme empoigne sa mémoire
j'y suis

Là où la mer s'endort, au murmure enfermé,
un homme mien m'attend


Mariem mint DERWICH