samedi 9 décembre 2017

Bleu, bleue, bleus...

Estomper son corps au ciel
bleu
bleu 
bleu

Ployer sa nuque
poser une main à la nuit
poser une main à l'aube
un corps se redresse notes

bleu
bleu
et rouge

Fermer la poitrine
un battement raconte
le monde d'avant le monde

bleu
si bleu
si rouge

ouvrir ses bras
une enfant brûle dans ses rêves
elle aime
elle hait
elle colore une larme

bleu
bleu
bleus

une enfant du cercle
frontière
elle danse
elle rit de sa danse
elle est étoiles
elle écrit

bleus
bleus
les mots
tatouages

replier les paupières
un souvenir s'endort
et l'enfant et la poussière
et la trace des pas
et l'horizon pour seule fuite

bleu
bleue
bleue

une enfant ferme la fenêtre

elle s'endort
elle vole le bleu du monde
elle ré écrit l'histoire
pour qu'un nuage devienne respirations

elle tourne, elle tourne
l'enfant des dunes
l'enfant partagée
l'enfant exposée

elle est fille des cavernes
elle a déchiré son corps
pour qu'il s'efface musique

bleue
bleue
rouge

et tout ce sang...

Petite fille prends ma main
nous sauterons par dessus la falaise
et nous irons rire dans le paradis perdu

bleu
bleus
bleues

Mariem mint DERWICH