samedi 10 mars 2018

L'enfant qui joue le monde...

Il attrape les nuages
et tous ses secrets
et toutes les histoires
et tout ce qui est

Au bout de ses yeux
là où tout brille
là où tout est mouvement
il dépose un conte

C'est un petit garçon de l'ailleurs

À mon oreille
il raconte des batailles magnifiques
des rires
des peurs
des larmes

Il me dit que le monde est par-delà le ciel
tout là-haut
tout là-haut
et que pour ne pas avoir peur la nuit
il faut guerroyer

Il enferme mes mains en ses paroles
il court
il court
il a un arc-en-ciel à rêver
Écoute moi
écoute moi

Il est un enfant de la lune et un enfant du soleil
petit garçon
il me regarde soudain
tait sa parole
et, alors, il s'en va

À quoi rêve l'enfant qui bataille?

Il brode l'espace
il devient le bâton ramassé sur la route
l'oiseau
le caillou
le vent allongé sur son cou
l'eau est sa prière
il tresse les brins d'herbe
le monde est son tambour

À qui rêve l'enfant qui joue au bord de mes yeux?

Et, à la nuit tombée, il redevient l'enfant endormi
il dépose les armes
un songe l'attend
Il rêvera qu'il est immense
il tuera ses peurs
il sera Roi et Prince
Il enfermera les monstres derrière la nuit

Au petit jour il recommencera

Un enfant joue dans ma mémoire
Je dois vous laisser
il a un secret à me chuchoter à l'âme

Mariem mint DERWICH