jeudi 1 mars 2018

Je t'aime. Pas d'autres mots. Je t'aime et tu me manques. Et quand je vacille je m'accroche à l'idée que tu existes, que tu es là, que tu ne lâches pas ma main. Que c'est la première fois qu'un homme prend soin de moi, comme il peut.
Alors oui, je t'aime. Je t'aime dans ma certitude aveugle, confiante, que nous avons une vie ensemble.
Je t'aime dans ta voix qui m'apaise, dans tes petits mots qui mettent mes si longues heures en couleur, dans tout ce qui te fait.
Je t'aime même quand je ne t'aime pas.
Je t'aime, homme mien. Fais en ce que tu veux de mon "Je t'aime".
Je t'aime, c'est ainsi. Ma vérité. Mon sentiment profond. Ma force. Ma volonté pour mettre un pied devant l'autre.
Tu es la seule personne vers qui je me tourne, la seule personne. Parce que mon élan premier est celui-ci.
Je ne réfléchis pas. Je ne calcule pas. Je t'aime, simplement, si simplement, dans l'acceptation et la joie de t'avoir rencontré, dans ma gratitude pour le beau cadeau que tu es, parfait et imparfait, si humain.
Je t'aime.
À toi mon amour, à toi ma merveille, à toi mon atome, à toi...

MMD